Martial Saddier
>> Mon action >> Commissions et groupes d'études

Le 14 avril 2021

En CDD, examen de la PPL relative à la limitation des impacts négatifs de la publicité

La commission du développement durable examinait, ce matin, une proposition de loi relative à la limitation des impacts négatifs de la publicité. Si je reconnais la complexité de ce sujet, je ne juge pas ce texte opportun alors que les impacts de la publicité sont déjà abordés dans le projet de loi Climat et Résilience, que nous examinons actuellement.

Vous pouvez visualiser mon intervention en cliquant sur le lien ci-dessous :


Plus d'infos

Le 07 avril 2021

En CDD, audition de Jean-Christophe NIEL, candidat à sa reconduction à la tête de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN)

La commission du développement auditionnait, ce matin, Jean-Christophe NIEL, candidat à sa reconduction à la tête de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). J'ai souhaité l'interroger sur la nécessité d'avoir des sources de refroidissement en cas d'accident et sur l'existence de travaux sur les quantités d'eau nécessaires pour refroidir les centrales nucléaires.

Vous pouvez visualiser mon intervention en cliquant sur le lien ci-dessous :


Plus d'infos

Le 24 mars 2021

En CDD, en visioconférence, audition de François BAYROU, Haut-Commissaire au plan

Ce matin, la commission du développement durable a auditionné François Bayrou, Haut-Commissaire au plan, l'occasion pour moi de le sensibiliser sur les enjeux de la ressource en eau.
Vous pouvez visualiser ma question en cliquant sur le lien suivant (https://www.dailymotion.com/video/x8060s1) ainsi que la réponse du Haut-Commissaire (https://www.dailymotion.com/video/x8060s0)

 

Le 23 mars 2021

En visioconférence, audition de Bérangère ABBA, Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité

Le 18 mars 2021

Printemps des Territoires, rendez-vous annuel avec la Caisse des Dépôts et Consignation

Nous avions monté ensemble l’Aqua Prêt pour financer les réseaux d’eau et d’assainissement. Pour le bassin Rhône Méditerranée, ce sont 140 millions d’euros de prêt accordés en 3 ans